Village de Romanens

Romanens, en patois romanin, existait déjà au temps des Romains. Romanens fut-il, à cette époque, un poste d’observation des légions en marche vers le Nord ? Cela n’aurait rien d’étonnant à voir l’étendue de l’horizon que l’on y découvre. D’une beauté toute bucolique, largement ouvert, le site domine un paysage ravissant, il a séduit maints estivants avides de repos. Le panorama va de la chaîne des vanils jusqu’aux sommets de Savoie et le massif des Dents-du Midi, via le Moléson.

Le village appartint longtemps à la seigneurie de Maules, puis à celle de Vaulruz. En 1538, le village fut vendu à l’Etat de Fribourg et fit partie alors du baillage de Vaulruz, puis de Bulle.

Au 19e siècle, une population de 314 âmes y vivait. En 1975, le village fut doté d’un réseau d’eau, ce qui entraîna plusieurs rénovations et transformations d’anciennes bâtisses. De résidences secondaires, celles-ci sont devenues résidences principales.

Romanens n’a pas d’église, en revanche, on y trouve une magnifique grotte, créée par l’abbé Baudois. Bénie le 15 août 1954, elle porte le nom de «Notre Dame de Lourdes».

La population des villages de Maules, Romanens, Rueyres-Treyfayes et Sâles était de 1220 habitants en 1880, de 1286 âmes en 1920 et de 1242 en 1950. Elle est tombée à 930 à la fin de 1978. Elle est de 1430 habitants.